parallax background

Un spectacle folklorique passionnant à l’occasion des festivités du 70e anniversaire de la création de l’État d’Israël : chants, accompagnement musical au darbouka et danses folkloriques.

parallax background

Israel Folklore

Prochains spectacles à Jerusalem (YMCA)

Dates : Avril 16| Avril 30 | Mai 14 | Mai 29 | Juin 19 |
Aout 2 | Aout 9 | Aout 19 | Septembre 24 | Septembre 27

00

Jours


parallax background

La Compagnie de danses

Mahola

Mahola est un réseau d’écoles de danse, fondé à Jérusalem en 1988 et qui a depuis formé des milliers de danseurs ; il a également contribué à l’épanouissement et au perfectionnement de centaines de professeurs et chorégraphes, a monté d’innombrables spectacles et a participé aux plus grands événements du pays. Les écoles Mahola sont actuellement présentes dans quatre villes : Jérusalem, Tel-Aviv, Ramat Hasharon et Ganei Tikva.

Shlomi Hoffman

Shlomi, le mari de Shuki, est quant à lui affecté à la gestion du réseau Mahola : il est en effet responsable du personnel, du marketing, du budget, des méthodes de travail et de la création des troupes de danse. Durant quinze ans, Shlomi a travaillé comme directeur général du réseau qu’il a cofondé. Shlomi affiche à son actif la production de centaines de spectacles, la mise en œuvre et gestion de nombreux événements, l’organisation de délégations aux États-Unis, en Chine, au Canada et dans la plupart des pays européens, délégations auxquelles participaient les danseurs de Mahola dans le cadre de stages de danse et de festivals prestigieux. Ensemble, Shuki et Shlomi ont fait parvenir les troupes de danse de Mahola à de nouveaux sommets, en Israël et dans le monde, tout en réussissant à préserver la nature familiale du réseau.

Shuki Hoffman,
fondatrice et directrice artistique

Shuki est née en 1952 et s’investit dans le monde de la danse et de la chorégraphie depuis l’âge de 25 ans. Elle a occupé les fonctions de directrice artistique pour la troupe de danse « Hora Jérusalem » et a ainsi acquis une renommée nationale et mondiale. Shuki a élaboré des chorégraphies pour diverses compagnies en Israël et dans le monde, dont des troupes juives au Brésil, en Angleterre, au Canada, etc. En 1988, elle crée l’école Mahola avec son mari Shlomi, et depuis, l’école est devenue son deuxième foyer. Durant quinze ans, Shuki a été la directrice artistique de la troupe composée d’anciens étudiants de son école. Toutes les troupes qu’elle a montées sont renommées pour leur niveau, et leur réputation les précède partout dans le monde. Sous la férule de Shuki, les troupes de Mahola ont remporté de nombreux prix, dont la prestigieuse médaille d’argent du Festival de Dijon en France, auquel participent des troupes en provenance de 42 pays. Les troupes de Mahola, sous son impulsion exigeante, ont par ailleurs reçu plusieurs récompenses dans le cadre de compétitions diverses en Israël (Festival de Carmiel, Concours Lehava, Concours de Ramat Hasharon, Modi’in, etc.), et durant des années, elle a formé une génération entière de chorégraphes et professeurs de danse. En 1999, le Ministère des Affaires étrangères a choisi la troupe de Mahola, avec Shuki comme directrice artistique, pour représenter Israël à Disneyworld (Orlando, États-Unis) à l’occasion des festivités du millénaire. De plus, Shuki a monté et produit de nombreux spectacles destinés aux grandes cérémonies nationales, parmi lesquels des représentations commandées par le Ministère de l’Éducation et la Municipalité de Jérusalem : cérémonie d’allumage des torches, celles du projet Taglit, ainsi que d’autres événements impliquant de nombreux intervenants, à l’amphithéâtre de Césarée, à Latroun, au Stade Teddy et lors de nombreuses productions privées. En 2006, elle a gagné le prix « Danse de l’année » décerné par l’association « Omanout Laam ». En 2008, le prix de « Citoyenne d’honneur de Jérusalem » lui a été remis pour son investissement dans la formation des futures générations de danseurs et professeurs de danse, et pour sa « contribution importante au développement du secteur de la danse, toutes classes d’âge confondues, et la création d’un centre culturel et artistique moteur dans la capitale » (extrait du texte de la distinction).

parallax background

Nos Videos

parallax background

Andela Nir -
Chanteuse israélienne internationale

Née à Jérusalem et parfaitement polyglotte (hébreu, anglais, espagnol, français, grec, etc.), Andela Nir est une chanteuse interprétant essentiellement des œuvres du répertoire israélien et des musiques du monde. Elle dispose d’un riche éventail de chansons, adaptées à des publics différents et variés : depuis les belles chansons populaires israéliennes, de tous les styles, jusqu’aux musiques du monde en espagnol, français, anglais, grec, ladino, yiddish etc. Andela a déjà sorti sept albums et s’est produite dans des émissions de radio et de télévision, en Israël et à l’étranger. Parallèlement, elle dirige des soirées musicales ouvertes au public, destinées aux amoureux de la musique israélienne de toutes les époques.

Israel Folklore

Daniel Kanievsky

Chanteur et claviériste avec plus de 20 ans d'expérience, apparaît dans tous les types d'événements, des événements familiaux aux événements d'affaires.
Pendant 10 ans, il joue au Théâtre de Jérusalem
Il chante dans différentes langues et dans différents styles.

Éléonore Biezunski

Née dans une famille ashkénaze à Paris, imprégnée de culture yiddish, Éléonore a dès son plus jeune âge été initiée à la musique : elle commence à étudier le violon classique à l’âge de 5 ans et étudie la musique klezmer avec des violonistes de renom. Elle perfectionne par la suite sa pratique vocale grâce à des cours de chant, en particulier de chant yiddish. Depuis 2014, elle est en tournée avec le groupe Yerushe, qu’elle dirige, empruntant des chansons et mélodies yiddish oubliées, voire inédites, à différents registres traditionnels, notamment celui de la folkloriste pionnière Ruth Rubin. Installée à New York depuis 2017, elle puise dans ce microcosme urbain et dans les rencontres qu’il favorise de nouvelles inspirations musicales, source de nouveaux projets : Lyubtshe, avec l’accordéoniste Lauren Brody, est un récital composé de chansons yiddish écrites par des femmes ; Ephemeral Birds, avec Jake Shulman-Ment (violon) et Ilya Shneyveys (accordéon), projet polyglotte et multiculturel, est une ode au temps qui passe. Éléonore se partage aujourd’hui entre New York et Paris et se produit avec les plus grands musiciens klezmer.

parallax background

Tickets

A la salle de l’YMCA au 26 de la rue King David à Jérusalem
(en face de l’hôtel King David)
Ouverture des portes : 7.45 pm
Début du Spectacle : 8.30 pm
Parking mitoyen à la salle (rue Washington 6) : 15 sh pour la soirée


Cmmander vos places :
- 972-(0)58-5489616
- 972-(0)54-7541452
- info@israelfolklore.com

Bonne soiree

Achetez maintenant